En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur.
En savoir plus et gérer ces paramètres x
accéder au contenu principal de la page

Actualités

Débat sur l'open data : quel bénéfice pour les citoyens ?

12/06/2013

Tous les mois des habitants de Loire-Atlantique rencontrent un élu pour échanger avec lui autour d'un thème. Au mois de juin, c'était l'open data qui était au programme.

Le 11 juin 2013, Bernard Gagnet, vice-président du Conseil général en charge de l'administration générale, avait donné rendez-vous à habitants de Loire-Atlantique pour échanger autour de l'open data.

Les participants

Parmi les 5 personnes ayant participé au débat :

un étudiant, Guillaume Teillet, étudiant à Epitech à Nantes et lauréat de l'appel à projets Upload. Il développe une application appelée AndiPratic permettant de découvrir des lieux ou des équipements touristiques adaptés aux personnes handicapées;

Guy Herreman, président du comité départemental de randonnée pédestre, ayant déjà expérimenté l'open data en participant à une cartopartie au printemps 2012;

Cécile Thomas, déléguée générale de l'association Médiagraph dont la vocation est d'initier et de former aux nouvelles technologies tous les publics qui en sont éloignés voire exclus ;

Yann Mareau, informaticien s'intéressant à l'open data et s'interrogeant sur les bénéfices et les risques potentiels pour les citoyens ;

Karine Niego, fondatrice et directrice générale de Green Raid, société créée en mars 2012 et qui dévoloppe une application dont l'objectif est de permettre aux citoyens de partager, commenter, évaluer des lieux "green" de leur territoire.

Les thèmes abordés

Chacun a pu échanger autour des différentes questions :

Quelles informations peut-on mettre à disposition pour l'OD? Quelles informations sont exclues?

Quel impact de l'open data sur l'activité économique ? 

Quel coût global représente l'open data pour la collectivité ?

Quel soutien le conseil général de Loire-Atlantique peut-il apporter pour la sensibilisation des citoyens, des associations sur les enjeux de l'open data et son appropriation ?

Les données de l'état civil pourront-elles faire l'objet dans l'avenir d'une ouverture ?

 Ecouter la totalité du débat